Panel janvier 2015 : un début d’année désorienté par les attentats

L’activité du commerce spécialisé finit le mois de janvier 2015 à -1,1%, par rapport à janvier 2014, à périmètre comparable, selon l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

Cette évolution se réfère à un historique favorable : le mois de janvier 2014 avait fini à +2,1%. Elle s’explique principalement par un ralentissement brutal de la consommation survenu après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris. Le choc a absorbé les effets calendaires : janvier 2015 comptait le même nombre de jours ouvrables que janvier 2014 (26), mais avec un samedi de plus (5 en 2015 contre 4 en 2014). En revanche, les conditions climatologiques se sont révélées neutres, le mois de janvier 2015 s’inscrivant dans les normales saisonnières.

Concernant les formats de ventes, les boutiques de centre-ville sont les plus impactées. Elles finissent le mois à -3,7%, suivies des boutiques de centres commerciaux de centre-ville à -2,1%, puis des boutiques de centres commerciaux de périphérie à -0,1%. Les moyennes surfaces de périphérie finissent le mois de janvier quasi étal, à -0,1%.

Concernant les secteurs d’activités, la restauration ainsi que la chaussure apparaissent le plus en retrait (entre -5 et -10%). Tous les autres secteurs restent en négatif (entre 0 et -3%), à l’exception de celui de la culture et des loisirs qui affiche de belles progressions (entre +5 et +10%).

Télécharger au format pdf