Presse

Dernier communiqué décembre 2018

Procos appelle à l'union sacrée de l'écosystème du commerce : téléchargez au format pdf...
Panel novembre 2018 : un mois de novembre très impacté par les événements des gilets jaunes : téléchargez au format pdf...

Conférence de presse vendredi 18  janvier 2019 : bilan de l'activité du commerce de détail 2018 et perspectives 2019 ; immobilier commercial : les projets, les autorisations en 2018, l'impact de la loi ELAN pour 2019 : téléchargez l'invitation au format pdf...

Espace presse

Nom:
Email:

 

 

procos elr 3                                                                                                                                                                                   procos ff

Emmanuel LE ROCH,                                                                                                                                                                                              François FEIJOO,
Délégué Général de PROCOS                                                                                                                                                                            Président de PROCOS

 

 

 

Chute de la fréquentation, développement de la vacance, baisse des chiffres d’affaires, les centres commerciaux font face à un déficit croissant d’attractivité d’année en année. A ces effets, s’ajoute la hausse constante des coûts d’exploitation qui met aujourd’hui les commerçants des centres au coeur d’un redoutable « effet ciseaux », immédiatement perdant. En l’absence d’une vraie réaction de la part des propriétaires et des gestionnaires des centres, ce modèle est voué à se dégrader rapidement, d’autant que les alternatives aux centres commerciaux ne cessent de se développer : e-commerce, réseaux sociaux, lieux de flux, retail parks, nouveaux quartiers, proximité, tiers lieux…

 

Les consommateurs changent, les commerçants s’adaptent et les centres commerciaux évoluent peu.

Pour les enseignes, il existe de nouvelles manières de rencontrer leurs clients.

Les bailleurs répondent davantage à une logique financière plus que commerciale et économique.

L’existence du flux est la justification de la présence en centre commercial. Le modèle s’est essoufflé.

Télécharger l'article complet au format pdf...